L'Histoire du Feng Shui | Mandarin Factory
L'Histoire du Feng Shui

Feng Shui Chinois -

L'Histoire du Feng Shui

de lecture - mots

Le Feng Shui avant la Dynastie Qin

Avant la Dynastie Qin, l'art ancien du Feng Shui était alors connu sous le nom de Xiangdi, qui signifie « observation et appréciation de la terre ». Ses préceptes permettaient de choisir correctement les sites de construction, les emplacements des temples, les lieux des sanctuaires et même trouver des terres fertiles. C'est à cette période que les principes de base du Feng Shui ont été posés. On décidait alors de l'emplacement des bâtiments selon la position des rivières environnantes et les bâtiments étaient souvent bâtis sur des terrains élevés. Ils étaient orientés de façon Nord/Sud, l'arrière de la maison étant orienté vers le Nord, et on se souciait de protéger cette partie contre les vents froids du Nord grâce à une montagne, une colline ou quelques arbres.

C'est également sous la dynastie des Zhou (XIème siècle av. J.C. - 246 av. J.-C.), qu'un livre formulant les règles de base du Feng Shui fit son apparition, connu sous le nom de Zhan Bu, ou Le Classique des Changements. De 475 à 221 avant J.-C., le ce livre a été étudié en détails par des experts en Feng shui et a ainsi posé les bases de cette philosophie ancestrale. En plus de son influence. Il s’agit même d’un des plus anciens ouvrages taoïstes, ce qui fait du Feng Shui un des arts du taoïsme au même titre que la médecine chinoise ou l’acupuncture.

Histoire du Feng Shui

Le Feng Shui pendant la Dynastie Qin

La dynastie Qin (221-207 avant J.-C.) a annoncé l'étude du "Dimai" : l'étude des crêtes et des vallées des chaînes de montagnes par les géographes. C'est à cette époque que furent entrepris certains des plus grands projets de construction de l'humanité, comme par exemple la Grande Muraille de Chine. C'est à cette époque que le peuple de la dynastie Qin a développé le rituel de l'enterrement et sélectionné les sites pour leurs ancêtres selon des critères favorables. Les morts étaient enterrés, la tête tournée vers l'ouest et la tombe elle-même tournée vers l'est. Une théorie avance l'idée que cela était dû au fait que la dynastie Qin avait tendance à s'étendre vers l'est jusqu'à la côte et qu'ils enterraient donc leurs morts en pointant vers leur patrie ancestrale en signe de respect. En outre, au niveau du Yin et du Yang, l'est représente l'énergie du nouveau-né (Yang) et l'ouest représente la vie plus ancienne (Yin) et le passage vers l'autre monde. La vie est liée à l'orientation Nord/Sud, c'est pourquoi l'emplacement idéal pour un lit est orienté vers le nord (vers le pôle nord). L'inverse est vrai si vous vivez au sud de l'équateur (c'est-à-dire que le lit doit être orienté vers le pôle sud).

Le Feng Shui pendant la Dynastie Han

Les Han de l'Ouest et les dynasties Xin

Durant les dynasties des Hans (206 avant J.-C.-9 après J.-C.) et des Xins (9-24), on entreprit d’étudier le ciel et la terre, et l'étude combinée de la géographie et de l'astrologie firent donc leur apparition. Des cartes et des dessins détaillés des pics, des crêtes, des vallées et des rivières ont été réalisés, ainsi que des cartes du ciel.

Feng shui dynastie Han

La dynastie des Han de l'Est

Durant la dynastie des Han de l'Est (25-220) de nombreuses techniques et coutumes ont été développées et transmises d'un maître de Feng Shui à l'autre. C'est au cours de cette période que les racines du Feng Shui se sont réellement affirmées. Certaines de ses idées fondamentales, telles que le placement des sites funéraires ou les logements situés de manière à assurer une prospérité maximale aux familles ont été développées et théorisée.

Le Feng Shui pendant la période des Trois Royaumes

La période des Trois Royaumes s'étend de 220 à 280 après J.-C. Elle comprend la période Wei (220-265), la période Shu (221-263) et la période Wu (222-280). C'est à cette époque qu'a été écrit le Shui Jing : Le Commentaire sur le classique de l'eau. Il s’agit d’un ouvrage sur la géographie ancienne de la Chine, décrivant la compréhension traditionnelle de ses voies navigables et de ses canaux anciens

Le Feng Shui pendant la Dynastie du Sud

La dynastie du Sud (420 - 589) s'intéressait également aux sites funéraires et aux rituels qui y étaient associés. Au cours de cette période, on utilisait beaucoup le Shui Jing pour mieux comprendre les nombreuses voies navigables de Chine, fournissant une vaste gamme d'informations pour les maîtres de Feng Shui sur l'harmonie entre la terre et les bâtiments.

Le Feng Shui pendant la Dynastie des Sui, Tang et les cinq dynasties

Au cours des dynasties Sui (581 - 618), Tang (618 - 907) et la période des des Cinq (907 – 979), l'art du Feng Shui est devenu plus rigoureux et plus scientifique. Différents points de vue ont été exprimés au sein de la communauté Feng Shui, ce qui a suscité de nombreux débats et discussions. L'utilisation du Feng Shui sur les tombes était désormais monnaie courante. Les arts culturels étaient alors tenus en très haute estime et l'influence du Feng Shui se faisait désormais sentir même dans les pays frontaliers de l'Empire. Vers 600 après J.-C., le célèbre Classique du Dragon d’Eau a été écrit, établissant les fondements de la relation du Feng Shui aux cours d’eau. Pendant la période des Cinq Dynasties, la pratique du Feng Shui se différencie en 2 domaines distincts : Yinzhai, la résidence des morts et Yangzhai, la résidence des vivants.

Le Feng Shui pendant la Dynastie des Song

La dynastie des Song, composée des Song du Nord (960 - 1127) et des Song du Sud (1127 - 1279) a annoncé le progrès de la technologie et des connaissances scientifiques et géographiques.

Le Feng Shui a alors permis de prendre des décisions telles que la construction de chantiers, de sites funéraires et l'irrigation des terres qui, ensemble, ont eu un impact énorme sur l’architecture mondiale.

C'est également à cette époque que le Feng Shui s'est divisé en deux grandes écoles :

  • L'école de la forme, qui traite de l'évaluation de la topographie, de la géographie et des voies navigables.
  • L'école de la boussole, ou école du compas qui cherche à réguler l'énergie Qi.

Feng Shui grenouille

L'école de la forme

Le Feng Shui de l'école des formes est la base du Feng Shui en pratique puisqu’il nous aide à orienter les espaces en fonction du flux naturel d’énergie Qi, ou Chi, des montagnes et des collines, ainsi que des plans d'eau. En utilisant ces caractéristiques de la terre et de l'eau comme guide, l’école de la forme nous donne des directives de base sur la façon dont la vie peut être intégrée et harmonisée dans l'environnement. L'école des formes a été encore améliorée et affinée, en 888, grâce aux enseignements et à la pratique de Yang Yun Sung, qui était à l'époque conseiller de l'Empereur. En poursuivant son travail avec l'école des formes, Sung a jeté les bases de l'école de la boussole. Ses travaux ont été affinés quelques 100 ans plus tard par Wang Chih, dont les travaux sont aujourd'hui considérés comme des textes essentiels sur lesquels l'école moderne des boussoles a été construite.

L'école de la boussole

L'école de la boussole, comme son nom l'indique, utilisait un type précis de boussole : le Luo Pan. D’ailleurs, la boussole elle-même a été inventée par les Chinois au quatrième siècle avant J.-C., pour aider à à être pus précis dans la pratique du Feng Shui. En outre, cette école utilisait des modèles astrologiques et la numérologie pour déterminer l'emplacement d'une nouvelle habitation.

À partir du Xème siècle, des calculs mathématiques précis, relatifs aux points cardinaux, sont apparus. Dès l'Antiquité, les sages chinois connaissaient la relation entre le champ gravitationnel de la Terre et ses effets sur les animaux et les hommes.

La boussole Luo Pan a été conçue comme un calculateur pour faire gagner du temps à l'expert en Feng Shui lors de sa recherche d’emplacement architecturaux, et l’a aussi aidé à déterminer la relation entre l'Homme, la Terre et les cieux. L'école de la boussole est née dans le nord de la Chine, où la nature relativement plate du terrain a nécessité le développement d'une méthode différente de celle de l'école de la forme.

Temple Feng Shui

Le Feng Shui pendant la Dynastie Qing

Pendant la Dynastie Qing (1644 - 1911), tous les bâtiments construits dans le nord de la Chine l'ont été en accord avec les principes du Feng Shui. Par exemple : toutes les portes d'entrée des maisons de la cour étaient situées dans le coin avant gauche de la cour, c'est ce qu'on appelle la "porte du dragon vert". La cour impériale de la dynastie Qing a même nommé une ville d'après l'un des poèmes de Guo Pu, Maître Feng Shui de 276 - 324 après J.-C., montrant l’importance de cette philosophie.

Tout au long des Dynasties Ming et Qing et pendant les années de la République de Chine (1911 - 1949), de nombreuses techniques de Feng Shui ont été développées. Parmi ces méthodes, figurent certaines techniques encore très populaires aujourd'hui : 

  • La méthode de l'étoile volante (alias "Fei Xing")
  • La méthode des huit maisons (ou "Ba Zhai")
  • La triple école mixte (alias "San He")
  • L'école du numéro du destin (alias "Ming Kwa")
  • L'horoscope chinois (alias "4 piliers du destin") et
  • Astrologie du Palais Pourpre (alias "Tzu Wei")

Le Feng Shui de nos jours

La révolution culturelle (1966 - 1976) a été le témoin d'un grand bouleversement en Chine et, à cette époque, les systèmes de croyance de l'Ancien Ordre, tels que le Feng Shui, étaient interdits. Naturellement, le Feng Shui est toujours très présent en Chine aujourd'hui, et de nombreuses universités en enseignent les préceptes et établissent des recherches.

Feng Shui de nos jours

Un exemple relativement récent de l'application du Feng Shui concerne un bâtiment gouvernemental de la province de Guangdong qui, en 1990, avait la réputation d’avoir une mauvaise harmonisation Feng Shui en raison d'un certain nombre d'accidents et de décès. Avec l'aide d'experts en Feng Shui, de nombreuses modifications ont été alors apportées. 

Aujourd'hui, le Feng Shui a gagné de nombreux partisans dans le monde entier et joue un rôle de plus en plus important dans le monde des affaires où les consultations Feng Shui fleurissent. De Hong Kong à New York, les silhouettes des villes évoluent constamment et ce, de plus en plus sous l'œil attentif des maîtres du Feng Shui. Vous pouvez vous aussi décider d’ajouter du Feng shui a votre maison avec les reposantes statues zen de chez notre partenaire.


Inscris-toi pour recevoir les dernières nouveautés ainsi que de nombreux codes de réduction