Christianisme en Chine | Mandarin Factory
Le Christianisme en Chine

Religions Chinoises -

Le Christianisme en Chine

de lecture - mots

La Chine a connu un renouveau religieux au cours des quatre dernières décennies, avec notamment une augmentation significative des croyants chrétiens. Le nombre de protestants chinois a augmenté en moyenne de 10 % par an depuis 1979. Selon certaines estimations, la Chine est en passe de devenir le pays qui comptera la plus grande population de chrétiens au monde d'ici 2030. Bien que la montée du christianisme pose des défis au Parti communiste chinois (PCC), officiellement athée, elle offre également de nouvelles options pour améliorer les services, tels que les soins de santé et l'éducation, pour un public de plus en plus exigeant. Le gouvernement a récemment lancé une série d'initiatives visant à réglementer davantage, et parfois à restreindre les adeptes du christianisme.

L'Histoire du Christianisme en Chine

Les premières vagues de christianisme ont commencé avec l'arrivée du missionnaire jésuite italien Matteo Ricci en Chine à la fin du XVIe et au début du XVIIe siècle. Le premier missionnaire protestant en Chine, Robert Morrison, s'y est rendu en 1807 au nom de la London Missionary Society et a traduit la Bible [PDF] en mandarin. Au milieu du XIXe siècle, le christianisme est devenu une force politique mobilisatrice : Hong Xiuquan a développé une idéologie d'influence chrétienne pour monter la rébellion de Taiping (1850-1864) contre la dynastie Qing, attirant missionnaires et révolutionnaires. Les rebelles ont pris le contrôle de plus d'un tiers du territoire chinois et ont établi un ordre politique rival, connu sous le nom de Royaume céleste.

Histoire Christianisme en Chine

La guerre civile qui s'ensuivit a tué environ vingt millions de personnes. La création de la République populaire de Chine en 1949 a entraîné une répression religieuse à grande échelle en Chine continentale. Fidèle à ses racines marxistes, le PCC s'est déclaré athée. La pensée maoïste, une signification du marxisme-léninisme qui plaçait l'avenir de la révolution chinoise entre les mains des paysans, était l'idéologie dominante. C'était particulièrement vrai au plus fort de la Révolution culturelle (1966-1976). Lorsque les lieux de culte ont été démolis, fermés ou réappropriés et que les pratiques religieuses ont été interdites.

Les Premiers Chrétiens de Chine

Une vague d'adeptes du christianisme a été observée dès le début des années 1980. Aujourd'hui, la population chrétienne de Chine est composée d'un large éventail de citoyens de tous âges, des campagnes et des centres urbains, y compris des étudiants et des professionnels.

La Chine est également le plus grand producteur mondial de bibles. En 2016, l'imprimerie Amity Printing Company, une joint-venture entre la Fondation Amity, une organisation non gouvernementale chinoise, et les United Bible Societies, a imprimé sa 150 millionième Bible, dont un tiers entre 2013 et 2016. L'entreprise imprime des bibles et d'autres produits chrétiens dans de nombreuses langues pour les marchés nationaux et internationaux. Toutefois, si le gouvernement fait preuve d'une certaine tolérance à l'égard des pratiques religieuses, la liberté de la religion est toujours limitée et réglementée.

La Politique du Christianisme en Chine

Quelle est la politique de la Chine en matière de pratiques religieuses ? Le PCC reconnaît officiellement cinq religions : Le bouddhisme, le catholicisme, le taoïsme, l'islam et le protestantisme. Les activités des organisations religieuses sanctionnées par l'État sont réglementées par l'Administration d'État pour les affaires religieuses (SARA), qui gère tous les aspects de la vie religieuse, y compris la nomination des dirigeants religieux, la sélection du clergé et l'interprétation de la doctrine. Le christianisme dans le pays de la Chine est supervisé par trois grandes entités : le Mouvement patriotique des trois-soies, le Conseil chrétien de Chine et l'Association catholique patriotique chinoise. Pour s'enregistrer en tant qu'organisation chrétienne sanctionnée par l'État, les chefs religieux doivent recevoir une formation afin d'adapter la doctrine à la pensée du gouvernement et du PCC. 

Politique du Christianisme en Chine

La spiritualité et la pratique religieuse sont depuis longtemps ancrées dans la culture traditionnelle chinoise, explique Sara Cook, analyste principale de Freedom House pour l’Asie de l’Est. L’article 36 de la constitution chinoise protège la liberté de religion. Or, si les activités religieuses dérangent l’ordre public, posent un problème à la santé des citoyens ou se met en contradiction contre le système éducatif de l’État, elles seront automatiquement interdites ! Ces dispositions offrent aux autorités une certaine souplesse lorsqu’il s’agit de déterminer quelles pratiques religieuses sont conformes à la politique du parti et lesquelles ne relèvent pas des directives du parti-État. 

Chrétiens Catholique et Protestant de Chine

Fenggang Yang, du Centre sur la religion et la société chinoise de l’Université de Purdue, estime qu’il y a entre 93 et 115 millions de protestants en Chine. D’autres organisations chrétiennes estiment un nombre encore plus élevé. Les estimations des fidèles catholiques en Chine se situent entre dix et douze millions. Cependant, le Vatican et Pékin n’ont plus de relations diplomatiques officielles depuis que Mao les a rompues en 1951. Depuis août 2014, le pape François a cherché à dégeler les relations avec la Chine, qui étaient encore plus tendues en raison d’un différend sur la question de savoir qui a le pouvoir de nommer les évêques.

Pourquoi le nombre de chrétiens a-t-il augmenté ? Les spécialistes des sciences sociales ont observé la montée d’un vide spirituel après des décennies de croissances économiques sans précédent. La Chine moderne est devenue une société plus riche et plus instruite, avec un intérêt renouvelé pour la religion. Par conséquent, les experts affirment qu’à mesure que l’idéologie du PCC perd de sa force publique, les églises chrétiennes, officielles et non officielles, semblent combler une partie de ce vide. Les croyants ne cherchent pas seulement un sens à leur propre vie, mais aussi à l’avenir de leur pays, alors que la Chine s’adapte à une économie et à une société en rapide évolution.

L'Importance de la Religion Chrétienne pour les chinois

 Le protestantisme fait appel aux traditions rituelles et communautaires chinoises, selon le jésuite français Benoît Vermander, spécialiste de la Chine. Ils disent que les chrétiens de Chine apprécient le sens de la fraternité, la moral de la religion, la solidarité de la foi dans le cadre d’un mouvement international et sa structure. En outre, la répression sévère des religions traditionnelles chinoises les plus populaires, en particulier pendant la révolution culturelle, a réduit l’influence du bouddhisme et du taoïsme et a ouvert la porte à une plus grande expansion chrétienne.

Église Chinoise

Les chrétiens en Chine sont majoritairement protestants, attirés par l'accent mis par la religion sur l'égalitarisme et la communauté spirituelle au sein de l'église, dit Yang de Purdue. Le sentiment de camaraderie entre les chrétiens chinois est attrayant par rapport aux structures hiérarchiques des autres organisations religieuses et sociales, ajoute Yang. Il est également possible que davantage de Chinois choisissent le christianisme plutôt que d'autres religions, comme le bouddhisme tibétain, l'islam ou le Falun Gong, car le christianisme est plus toléré et constitue potentiellement une option plus sûre en Chine, déclare Cook de Freedom House. La pratique religieuse chrétienne a refait surface après la fin de la révolution culturelle et a gagné du terrain dans la société chinoise. Au début des années 1980, le nombre de chrétiens était estimé à environ six millions. Aujourd'hui, les estimations varient considérablement : Le gouvernement compte vingt-neuf millions d'adeptes chrétiens, tandis que des organisations extérieures ont placé leurs estimations à un niveau nettement plus élevé. 

La pratique du Christianisme : un Danger pour les chrétiens de Chine 

Les chrétiens ont été confrontés à une répression croissante ces dernières années. Depuis environ vingt-cinq, la Chine est devenu l'un des pays dangereux de pratiquer le christianisme. Ceci selon Open Doors, une association chrétienne à but non lucratif basée aux États-Unis qui suit la persécution des chrétiens dans le monde entier. Les campagnes de répression vont et viennent. Si les églises de maison et les églises clandestines ont traditionnellement été les plus durement touchées par la persécution, sous la direction de Xi, les églises sanctionnées par l'État ont également été visées.  

Les récents efforts de répression visent à la fois les églises de maison et les églises sanctionnées par l'État par le biais du harcèlement et de la détention des croyants chrétiens, du blocage de l'accès aux lieux de culte, de l'interruption des rassemblements, du démantèlement des croix, de la démolition des églises et du démantèlement des congrégations. Par exemple, les responsables du parti dans la province côtière orientale de la ville de Wenzhou, dans le Zhejiang, connue pour son importante population chrétienne, ont ordonné le retrait de centaines de croix et la démolition de dizaines d'églises qui auraient violé les règles de construction, bien que plusieurs d'entre elles aient reçu l'approbation préalable des responsables locaux. De plus, les responsables du Zhejiang ont annoncé que le parti allait faire appliquer une interdiction de croyance religieuse parmi les membres du parti afin d'empêcher la pénétration des forces hostiles occidentales.

Dans la province centrale du Henan, les autorités locales et la police ont pris des mesures similaires, effectuant des raids sur certaines églises sans mandat et en rasant d'autres. D'autres provinces à forte population chrétienne, notamment l'Anhui et le Jiangsu, ont également fait l'objet de mesures de répression. Les organisations confessionnelles sont perçues comme l'une des menaces les plus graves pour le parti communiste. Fenggang Yang, Université de Purdue Le PCC identifie les groupes religieux comme des menaces potentielles pour la sécurité nationale, l'harmonie sociale et les intérêts fondamentaux. Ye Xiaowen, ancien directeur de la SARA, a affirmé en 1996 que : la religion est devenue une arme aux mains des dissidents pour inciter les masses et créer des troubles politiques.

Le Christianisme : une religion sacrée pour son pays

Même si des personnes croient que la religion du christianisme est un complot pour être contre le gouvernement chinois, les chrétiens de Chine n'ont pas cette vocation. Au contraire, comme tous les chrétiens à travers le monde, ce qu'un chrétien cherche en vérité, c'est la parole de Dieu qui le guide dans ses choix et de la transmettre à son entourage. Chaque chrétien ne force pas son prochain à suivre sa voie, il explique sa foi dans la religion et pourquoi il suit le Dieu des chrétien, le fils de Dieu Jésus-Christ et tous les autres saints chrétiens.

Toutefois, nous n'avons pas vraiment mentionné ce point, mais beaucoup de chrétiens même en Chine portent la croix de Jésus autour du cou. Des pendentifs croix en bois, acier ou en argent. D'ailleurs, si vous êtes chrétiens et que vous voudriez porter la croix de Jésus, nous vous invitons à visiter cette boutique proposant plein de pendentifs croix. Voici un de leur collection très apprécié par leur clientèle chrétienne : la collection de la croix de Jésus pour femme.

 Et si vous avez du mal à trouver un pendentif croix chez la boutique croix-chrétiennes, nous vous conseillons de lire leurs articles de blogs sur les bijoux croix. En voici un exemple : le blog pendentif croix pour femme.


Inscris-toi pour recevoir les dernières nouveautés ainsi que de nombreux codes de réduction